Offrez-vous un road trip sur les routes aveyronnaises ! Imprégnez-vous de l’histoire du Rouergue en parcourant le circuit des bastides. Villefranche de Rouergue, Villeneuve, Najac, Sauveterre de Rouergue, Rieupeyroux et le Bas Ségala n’auront plus de secret pour vous.

Au XIIIème siècle, la forte croissance démographique, la nécessité de regrouper la population, de mettre en valeur les terres agricoles et d’organiser les échanges économiques, incitent les comtes de Toulouse, l’évêque de Rodez, puis les Rois de France, à développer une véritable politique d’aménagement de l’espace. Ainsi naissent les bastides, qui se caractérisent par leur plan géométrique et leur place à arcades.

Découvrez notre histoire, de Sauvetés en Bastides…

Depuis le plateau calcaire du Causse, en passant par les gorges de l’Aveyron, jusqu’aux collines du Ségala, partez à la découverte des Bastides du Rouergue. Explorez des villes et villages neufs construits au Moyen-âge et laissez-vous surprendre par leur diversité architecturale et leur histoire commune.
Petit conseil : prévoyez au moins deux jours pour visiter nos six bastides, ici on prend le temps de flâner !

Étape
1/6

Arrêt n°1 : Villeneuve d’Aveyron

Arrêt n°1 : Villeneuve d’Aveyron

Au cœur du causse, cette cité médiévale fut d’abord une sauveté. Fondée en 1053, le comte Raymond VII de Toulouse lui attribue les privilèges et le statut de bastide en 1231.

Les incontournables :

  • L’église du Saint-Sépulcre et ses peintures murales du XIVe siècle
  • Les rues serpentueuses de sa partie sauveté
  • Les arcades et belles bâtisses de sa bastide
  • Le petit patrimoine du causse : caselles, gariottes, pigeonniers…

Poursuivez ensuite votre route vers Villefranche de Rouergue, la plus grande de nos bastides.

Visite de Villeneuve

Arrêt n°2 : Villefranche de Rouergue

Fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse, la bastide royale de Villefranche a su conserver son plan d’urbanisme médiéval en damier. Laissez-vous guider vers la place Notre Dame, dominée par sa collégiale.

Les incontournables :

Arrêt n°3 : Najac

À l’entrée des gorges sauvages de l’Aveyron, émerveillez-vous devant le village de Najac ! D’abord bourg castral puis bastide royale, la cité se déploie en longueur pour mieux se fondre dans les forêts qui l’entourent.

Les incontournables :

Arrêt n°4 : Rieupeyroux

Prenez encore un peu d’altitude pour rejoindre Rieupeyroux, sauveté fondée en 1030 par l’abbaye bénédictine Saint Martial de Limoges.

Les incontournables :

  • L’église fortifiée de Saint-Martial
  • Les vestiges civils du Moyen-âge : arcades de la place du Gitat, maisons à pans de bois, fontaine du Griffoul.
  • Le point de vue de la chapelle Saint Jean-Baptiste

Arrêt n°5 : Sauveterre de Rouergue

Montez sur le plateau de Ségala pour découvrir une autre pépite du Rouergue : Sauveterre. Bastide royale du XIIIe siècle, elle détient la plus grande place centrale à arcades de toutes les bastides du Rouergue.

Les incontournables :

  • La belle place centrale aux 47 arcades
  • La collégiale Saint-Christophe
  • Les ateliers d’artisans

Arrêt n°6 : La Bastide l’Evêque

Finissez votre route sur la commune du Bas Ségala, au-dessus des gorges de l’Aveyron. Construite en 1280 par l’évêque de Rodez, Raymond de Calmont, pour concurrencer Villefranche, la bastide est restée modeste mais vous pourrez y trouver une architecture typique !

Les incontournables :

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu