Au départ de Villefranche de Rouergue, en suivant le GR, découvrez des villages perchés entre ciel et terre : Cordes-sur-Ciel, Najac, Capdenac-le-haut, Saint-Cirq Lapopie… tous labellisés Grand Site Occitanie.

8 jours, 7 nuits à partir de 890€/personne

6 jours de randonnée en itinérance et en liberté

Difficulté ***

Séjour organisé par la Balaguère

Le programme détaillé

Jour 1 : arrivée à Villefranche de Rouergue.

Possibilité d’arriver en train (Gare SNCF de Villefranche de Rouergue) ou bien en voiture. Accueil possible en gare.

Accueil à Villefranche de Rouergue au 1er hébergement à partir de 16h00. Le topoguide précis de votre randonnée vous y sera remis.

Villefranche de Rouergue, dotée d’un riche patrimoine architectural, située au confluent de deux rivières : l’Aveyron et l’Alzou est classée Grands Sites d’Occitanie Sud De France. C’est également l’une des Bastide du Rouergue que vous pourrez découvrir grâce aux 3 visites qui vous seront offertes : la Chartreuse St Sauveur, monastère du XVe siècle, chef d’œuvre du gothique flamboyant, la Chapelle des Pénitents Noirs, chapelle baroque du XVIIe siècle qui a conservé un remarquable voûtement en bois orné et la Bastide Royale de Villefranche.

Puis installation dans une charmante chambre d’hôtes ou à l’hôtel (selon votre choix) et dîner dans l’un des restaurants du centre-ville.

Qu’est-ce qu’une bastide ?

Plusieurs indices se cachent dans cette photo de Villefranche…
En savoir plus

Jour 2 : Villefranche de Rouergue – Najac (22.5 km – dénivelé positif cumulé : 674 m)

Randonnée vers Monteils, agréable village (église du XVIème siècle, lavoir) situé à l’entrée des gorges de l’Aveyron. Selon le jour et l’heure, ne manquez pas d’aller voir la Ferme Carles. Sur réservation uniquement. Visite des élevages de canards, conserves fermières cuites au feu de bois dans un chaudron de cuivre, foie gras, rillettes, fritons, saucisse, confits… Vous pourrez ensuite déguster votre pique-nique à l’ombre sur les bords d’un ruisseau.

Puis randonnée en direction du village de Najac classé parmi Les plus beaux villages de France. Vous apercevrez durant le parcours la forteresse de Najac qui veille sur la Bastide et ses habitants. La visite de la forteresse royale (inclus dans le séjour) vous offrira une vue imprenable sur le bourg qui s’étend sur un éperon rocheux surplombant la rivière dans un site grandiose : méandres d’un côté, corniche de grès de l’autre, arête rocheuse…

Puis randonnée en direction du village de Najac. Vous apercevrez durant le parcours la forteresse de Najac qui veille sur la Bastide et ses habitants. Le village se profile sur un promontoire dominant la superbe vallée de l’Aveyron. Le village offre le calme et la beauté d’un paysage où se marient l’eau, l’arbre et le rocher. Le bourg est aujourd’hui classé parmi les plus beaux villages de France et bénéficie du prestigieux label Grands Sites Occitanie Sud de France.

Nuit dans une chambre d’hôtes ou bien à l’hôtel selon votre choix et dîner chez un maître-restaurateur.

Najac, une citadelle perchée sur les gorges de l’Aveyron

Jour 3 : Najac – Laguépie (14 km – dénivelé positif cumulé : 459 m)

Dans la matinée, visite du village de Najac, de la maison du Gouverneur, espace d’interprétation d’architecture et de patrimoine des Bastides du Rouergue, de l’église Saint-Jean, première église gothique du Rouergue (gothique méridional) et de la forteresse royale. Cette visite vous offrira une vue imprenable sur le bourg qui s’étend sur un éperon rocheux surplombant la rivière dans un site grandiose : méandres d’un côté, corniche de grès de l’autre, arête rocheuse…

Le saviez-vous ?

Bâtie par les Comtes de Toulouse sur un ancien château fort du XIIème siècle, la forteresse de Najac reste un témoin du génie architectural militaire du Moyen-Age. Son extraordinaire puissance défensive est mise en évidence par une grande maquette. Le donjon abrite des archères de 6,80 mètres… les plus hautes du monde !

Randonnée courte et sauvage en direction de Laguépie. Après la visite de Najac, vous traverserez l’Aveyron par le pont Saint-Blaise, monument historique du XXIIIème siècle. Ce pont à dos d’âne permettait aux marchands, ainsi qu’aux pèlerins de franchir l’Aveyron en toute saison.

Vous remonterez ensuite en sous-bois vers le Bastit d’où vous aurez un superbe point de vue sur le village de Najac. Puis traversée d’une forêt de pins douglas avant de redescendre dans les gorges sauvages de l’Aveyron. La suite de la randonnée sera très facile ; vous longerez les berges jusqu’à Laguépie. Ce charmant village se trouve au confluent de 2 rivières : Le Viaur et l’Aveyron. En été, baignade aménagée et surveillée avec pour point de vue le château de Saint-Martin Laguépie « Lou Viel Castel », ancienne forteresse féodale.

Nuit à Laguépie, en chambre d’hôtes, chez l’habitant et dîner (table d’hôtes ou restaurant traditionnel selon la saison et le jour de la semaine).

Jour 4 : Laguépie – Cordes sur Ciel (12,5 km – dénivelé positif cumulé : 372 m)

Après votre petit-déjeuner, départ pour votre randonnée du jour de l’autre côté de l’Aveyron, vous quitterez le Tarn et Garonne pour le Tarn et marcherez en Pays Cordais. L’étape sera courte, ce qui vous permettra de profiter pleinement de votre après-midi à Cordes-sur-Ciel, cité gothique entre terre et ciel. La naissance de ce joyau est intimement liée à la croisade des Albigeois… Classée parmi les Grands Sites de Midi-Pyrénées, le village a également était élu Village Préféré des Français en 2014.

A ne pas rater ! Les fastueuses demeures aux façades sculptées qui magnifient l’art gothique : les Maisons du Grand Ecuyer, du Grand Veneur ou du Grand Fauconnier !

Une envie de cadeau ou de souvenir ? Artistes et artisans trouvent leur inspiration à l’abri des puissantes portes fortifiées de la cité.

C’est ici que vous terminerez vos 3 étapes sur le chemin de Conques à Toulouse, itinéraire de liaison jacquaire entre la voie du Puy et la voie d’Arles.

Nuit et dîner dans un hôtel-restaurant 3***

Jour 5 : Cordes sur Ciel – Figeac en train et randonnée vers la vallée du lot (11,5 km – dénivelé positif cumulé: 192 m)

Dans la matinée, vous rejoindrez Figeac en train. Vous serez accueillis à votre arrivée en gare pour remettre vos bagages au taxi qui se chargera de les poser à votre étape de ce soir.

Ainsi allégés, vous pourrez profiter de Figeac, labellisée Ville d’art et d’histoire mais également classée Grands Sites de Midi-Pyrénées. Vous y arriverez en fin de matinée, le moment idéal pour la découverte! Lorsque la ville s’anime, les rues et les monuments vous livrent toutes leurs richesses. Maisons de marchands, abbatiale romane, places et lieux de rencontre, c’est tout le cœur de la cité qui vous dévoile son histoire et ses secrets.

Nous vous suggérons la visite du Musée Champollion qui n’est autre que la maison natale du célèbre déchiffreur des hiéroglyphes. Ce musée est consacré à l’histoire des écritures du monde et à l’égyptologie. La visite peut se poursuivre sur la Place des écritures, reproduction de la pierre de Rosette, surplombée par des jardins en terrasse plantés de papyrus d’Égypte.

Vous partirez ensuite en randonnée vers les hauteurs de Capdenac-Le-Haut, village classé parmi Les plus beaux villages de France du Lot. Pour certains historiens, ce charmant village n’est autre qu’Uxellodunum, dernier village gaulois ayant résisté à César. Cet épisode rapporté dans la Guerre des Gaules fut bien réel. Le siège par les Romains dura prés de 2 mois. C’était dans le Quercy, ancien pays Cadurque.

Puis descente vers la vallée du Lot pour rejoindre votre hébergement de ce soir où vous pourrez profiter de la piscine extérieure.

Nuit dans un hôtel 2** et dîner sur place dans cette auberge familiale où fleure bon produits du terroir et cuisine traditionnelle.

Jour 6 : randonnée sur la variante du Célé, variante vers Saint-Jacques de Compostelle sur la voie du puy (19 km – dénivelé positif cumulé: 465 m)

Transfert à l’Abbaye de Marcilhac sur Célé où vous pourrez visiter l’ancienne abbatiale bénédictine avec les ruines du cloître attenant ; l’ensemble est classé au titre des monuments historiques. Vous pourrez aussi y découvrir le 2eme plus vieux tympan d’Europe encastré dans les fascinants restes romans laissés à ciel ouvert.

Vous partirez ensuite en randonnée sur un sentier entre terre et ciel.  Cette balade entre vallée et causse offre des points de vue sur le Célé, ses falaises, sa végétation méditerranéenne, ses prairies et cultures de fond de vallée.

A Sauliac-sur-Célé, vous pourrez observer le Château de Géniez du XV et d’anciennes maisons dans la falaise. Un peu plus loin sur le chemin, vous atteindrez l’Ecomusée de Cuzals qui propose une découverte  originale de l’histoire rurale et agricole du Lot.

Dans l’après-midi, arrivée à Cabrerets, village typiquement Quercynois niché en fond de vallée au pied de la falaise abrupte de Rochecourbe. Il y subsiste encore un Château du XV ainsi que les ruines d’un château troglodyte du XIIIe siècle, le château du Diable (ou château des Anglais).

En été, vous pourrez profiter d’une plage en aval du moulin de Cabrerets.

Nuit et dîner dans un hôtel 2** en bordure du Célé.

Jour 7 : Cabrerets – Pech-Merle – saint Cirq –Lapopie (11 km – dénivelé positif cumulé: 457 m)

Après avoir effectué l’ascension du coteau, vous arriverez  au sommet du Pech Merle où se trouve la fameuse grotte ornée du paléolithique. C’est l’une des plus belles grottes préhistoriques avec des peintures authentiques de plus de 20.000 ans dont les fameux chevaux ponctués. Un seul et même billet vous permettra de visiter à la fois la grotte du Pech Merle ainsi que le musée Amédée Lemozi.

La promenade se poursuivra vers Bouziès en passant au pied du célèbre défilé des Anglais de Bouziès. Ce dernier se trouve aux abords du pont suspendu, duquel vous pourrez observer les hautes falaises qui accueillent grands corbeaux, choucas des tours et parfois faucons pèlerins.

De l’autre côté du pont, possibilité de faire une croisière en gabarre sur le Lot, de louer un bateau sans permis ou bien partir en aller simple vers Saint-Cirq-Lapopie (en été uniquement) avec les Croisières de Saint-Cirq Lapopie.

Si vous choisissez de continuer à pied vers Saint-Cirq Lapopie, vous emprunterez l’ancien chemin de halage dont une partie a été creusée directement dans la falaise calcaire au-dessus du Lot. Le bas relief a été sculpté et évoque l’environnement selon la vision d’un artiste toulousain. Selon l’heure de votre passage à l’écluse de Ganil, vous pourrez assister au fonctionnement d’une écluse manuelle pour le passage des bateaux.

Vous rejoindrez ensuite Saint-Cirq-Lapopie, accroché sur une falaise à 100 mètres au-dessus du Lot. Ce village médiéval est classé parmi Les Plus Beaux Village de France mais aussi Grands Sites de Midi-Pyrénées.

Vous aurez ensuite rendez-vous à la plage à 13h pour un transfert vers Villefranche de Rouergue.  En cette fin de journée, vous aurez encore un peu de temps pour profiter de vos entrées offertes à Villefranche de Rouergue, ville du Pays d’Art et d’Histoire « Les Bastides du Rouergue » et labellisée « Les 100 plus beaux détours de France ».

Dîner dans l’un des restaurants du centre-ville et nuit dans une charmante chambre d’hôtes ou bien un hôtel (au choix) à Villefranche de Rouergue.

Jour 8 : fin de séjour à Villefranche de Rouergue

Pour clôturer votre périple vous pourrez prendre le temps de visiter la ville avant de repartir.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu