L’Abbaye de Loc-Dieu se dévoile entourée de bois et d’eau au cœur d’un grand parc romantique. Baladez-vous sous ses arcades et imprégnez-vous de la paix qui règne dans l’enceinte de ce patrimoine exceptionnel.

Située sur la commune de Martiel à la sortie de Villefranche-de-Rouergue, l’abbaye cistercienne de Loc-Dieu prend place au cœur d’un parc paysager de 40 hectares. Propriété privée, l’édifice n’est accessible qu’en juillet et août alors que le jardin romantique est lui ouvert toute l’année.

abbaye-locdieu-monument
OAT

Un décor idyllique

L’Abbaye de Loc-Dieu prend place au cœur d’un parc romantique de 40 hectares déployant toute une variété d’essences végétales et de points de vue.

En remontant l’allée principale, observez l’étang animé par des espèces variées de canards, oies, cygnes et hérons. Admirez le reflet de l’abbaye dans l’eau et appréciez la quiétude de ce lieu hors du temps. Autour de vous, plusieurs types de forêts, depuis la futaie de vieux chênes jusqu’aux bois de sapins.

Sur le point culminant du parc, grimpez à la tour de guet de 25 mètres de hauteur. Sa réalisation est l’œuvre de Jean Darcel, à l’origine des parcs parisiens des Buttes-Chaumont et Monsouris et de la grande cascade du Bois de Boulogne. De là-haut, vous aurez une vue imprenable sur tout le parc et la campagne environnante.

B.Vidao

Abbaye de Loc Dieu

Venez profiter d’un moment de détente autour d’un point d’eau et des beaux jardins.

Une architecture singulière

En cohérence avec la règle de sobriété cistercienne, l’abbaye ne comporte pratiquement aucune sculpture, pas de vitraux colorés et de peintures susceptibles de détourner l’attention due à la prière. Rehaussée par la lumière du soleil, la pierre ocre apparaît néanmoins dans toute sa splendeur pour faire ressortir la pureté des formes propice à la méditation. L’abbatiale, le cloître et la salle capitulaire présentent ainsi leurs plus beaux atouts. Contemplez cette architecture sobre et élégante en écoutant les anecdotes de votre guide.

Découverte insolite

Pendant votre visite, les surprises ne manquent pas. Dans la galerie ouest du cloître, un élément de décor sculpté attise la curiosité… Un personnage semble souffler dans les fesses d’une femme, croyez-vous halluciner ?  Laissez-votre guide vous conter l’histoire de cette sculpture surprenante.


abbaye-locdieu-cloitre
OAT

Une page d’Histoire

Classée au titre des Monuments Historiques, l’abbaye de Loc-Dieu fut fondée au début du XIIe siècle par des moines cisterciens sur un ancien repère de brigands. À la frontière du Quercy et du Rouergue, le long d’une voie menant à Saint-Jacques de Compostelle, l’emplacement était idéal pour l’installation d’une communauté monastique. Les bois, le fond de vallée et l’eau favorisèrent l’agriculture, la sylviculture, la pisciculture et la vie de prière si chères aux religieux.

Quand arriva la guerre de Cent Ans, l’édifice fut transformé en véritable château fort. La famille qui y réside depuis deux siècles s’installa progressivement dans les étages sans effacer la présence religieuse. L’abbatiale du XIIe siècle, restée intacte, abrite la première voûte gothique sur base romane de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Le saviez-vous ?

Pendant la Seconde Guerre mondial, l’abbaye servit de refuge à 3 200 œuvres d’art en provenance du musée du Louvre, dont “La Joconde” de Léonard de Vinci et « Les Noces de Cana » de Paul Véronèse.


Intérieur de l’abbatiale
abbaye-locdieu-reflet

Saison musicale

L’implantation de nombreux trous de résonance dans les voûtes de l’abbatiale montre l’attention portée par les moines à l’acoustique du lieu. Aujourd’hui, laissez-vous enchanter par la musique lors des nombreux concerts organisés à l’abbaye.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu