Prenez-en plein les yeux depuis les hauteurs de la vallée du Lot. Au cœur de sites naturels, contemplez des panoramas à couper le souffle.

Montsalès, village perché

En arrivant dans le joli petit village de Montsalès, vous devinerez vite qu’une vue imprenable se cache derrière les maisons de pierres. Depuis la place principale, à l’ombre des platanes, levez les yeux pour admirer une imposante tour médiévale du 14e siècle. Le monument, restauré par la commune, abrite une galerie d’art.

Faites quelques pas en direction du Saut Éternel, un panorama époustouflant vous y attend ! Face à vous, les versants calcaires du causse, parsemés de chênes. En contrebas coule le ruisseau de Flaucou qui se jette dans la rivière Lot à quelques kilomètres de là.

Poursuivez sur le sentier qui descend rejoindre la route et faites une boucle de 3 km avant de remonter au village.

panorama-montsales-vallee

Galerie de la Tour de Montsalès

Après avoir contemplé le point de vue depuis le pied de la tour, poussez ses portes à la découverte d’expositions temporaires d’artistes locaux, régionaux et internationaux.
Visiter la galerie

Saut de la Mounine, panorama du causse

Continuez votre route pour contempler un site naturel exceptionnel, le Saut de la Mounine. Sur les hautes falaises, surplombez la vallée et les méandres du Lot. Observez la nature environnante, les couleurs du causse et les tonalités vertes des champs. Tendez l’oreille pour écouter le bruit de l’eau de la rivière quelques 150 mètres plus bas et savourez le calme des hauteurs. Vous pourriez être surpris par l’envol d’un parapentiste à quelques mètres de là.

Pour y accéder, prenez la direction de Saujac.

La légende raconte…

À son retour d’un pèlerinage à Compostelle, un moine prénommé  Sidoine découvrit une grotte sous les falaises surplombant la rivière du Lot. Il s’y installa en compagnie de sa guenon, une mounine. Le sire de Montbrun, ne pouvant accepter l’amour de sa fille Ghislaine pour le fils de son pire ennemi, jura qu’il aimerait mieux la voir se précipiter dans le vide. La fille vint confier ses malheurs à l’ermite. Celui-ci sacrifia la guenon vêtue des habits de Ghislaine, en la précipitant du haut de la falaise, pour simuler sa mort. Le châtelain fut bouleversé à la vue de la dépouille qu’il croyait être de sa fille. Une fois le stratagème dévoilé, heureux de savoir sa fille en vie, il lui accorde le pardon et le mariage de ses rêves.

Croix des Belges

Prenez le temps de pousser votre chemin jusqu’à la Croix des Belges. Érigée en commémoration de l’exode des familles belges au mois de mai 1940, la croix d’origine a été remplacée une croix d’acier oxydé réalisée par des artisans locaux. Le monument domine la large vallée, le paysage qui l’entoure est saisissant.

Une randonnée au départ de ce beau point de vue, ça vous tente ? Une boucle vous amène jusqu’au village de Saujac, dans la vallée. Vous longerez la falaise et ses panoramas tout en observant sa riche faune et flore.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu